Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Flash Marché de notre partenaire La Française

Informations générales

-

02/02/2018

Banques centrales : des politiques monétaires inchangées

L’évènement de la semaine écoulée était la réunion de la BCE. L’institution est en effet prise en étau entre la reprise économique de la zone et la faiblesse de l’inflation. Le rebond de cette dernière est vu comme une des conditions de la normalisation de la politique monétaire. Le ton optimiste de M. Draghi a directement impacté la parité Euro/Dollar. De l’autre côté de l’Atlantique, le PIB américain ressort à 2.6%, légèrement sous les attentes, mais avec la consommation et l’investissement demeurent bien orientés. Côté microéconomie, la saison des résultats d’entreprises pour le Q4 s’annonce également de bonne facture.

En Europe, comme attendu, la BCE n’a pas modifié ses taux directeurs ni le montant de ses achats mensuels d’actifs. M. Draghi a signalé que la récente volatilité du change était source d’incertitudes qui demandait à être surveillée au regard de l’objectif de moyen terme. Sur la parité Euro/Dollar, le président de la BCE a implicitement critiqué les récentes déclarations de M. Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, qui a jugé la baisse du dollar bonne pour les États-Unis. Il a par ailleurs rappelé les accords internationaux qui excluent toute action sur les devises. L’institution surveille pourtant les cours, car la monnaie unique influe directement sur l'inflation, qui demeure son principal objectif.

Aux États-Unis,l'accord au Sénat mettant fin à la paralysie des administrations américaines a permis aux principaux indices boursiers d'atteindre de nouveaux plus hauts. Certes, l'accord reste provisoire, il permet tout de même le financement des activités de l'État fédéral jusqu'au 8 février. Les investisseurs ont également été rassurés par la publication des prévisions du Fonds Monétaire International (FMI) qui révise nettement à la hausse ses prévisions de croissance aux États-Unis pour les prochaines années, grâce notamment à la réforme fiscale. Le discours de l'institution est aussi très positif sur la croissance mondiale, jugée solide et mieux répartie entre les pays.

Au Japon, la Banque Centrale s’est montrée optimiste sur son objectif d’inflation à 2%. La Bourse de Tokyo, après avoir atteint de nouveaux sommets en début de semaine, a fini vendredi en légère baisse. De son côté, à Hong Kong, l’indice Hang Seng continue d’exploser les compteurs.


Éditée par La Française, Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 73 368 840 € - RCS 480 871 490 - 128, boulevard Raspail 75006 Paris - France. Les informations contenues dans ce document ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel du Groupe La Française. Ces appréciations sont susceptibles d’évoluer sans préavis. Le Groupe La Française ne saurait être tenu responsable, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de la présente publication ou des informations qu’elle contient.

Offre privilège La Française : découvrez les avantages tarifaires qui sont réservées aux membres de Centrale Marseille Alumni à jour de leur cotisation

333 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Informations générales

Participez au débat national sur l'avenir de la Société française

photo de profil d'un membre

Valérie KENSEY

17 juin

Informations générales

Offres vacances de notre partenaires NEMEA

photo de profil d'un membre

Valérie KENSEY

15 juin

Informations générales

Flash info IESF - Edition spéciale | Les scientifiques s'expriment

photo de profil d'un membre

Valérie KENSEY

15 mai