logo
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Flash Marché de notre partenaire La Française

Informations générales

-

06/06/2018

Semaine du 28 mai au 1er juin

L’Italie, au cœur des préoccupations

Le flou politique en Italie a déclenché, en début de semaine, un mouvement de panique sur les marchés financiers avec très forte hausse des taux italiens et un décrochage des indices boursiers à l’échelle mondiale. Ce mouvement de défiance se justifie par les craintes d’élections anticipées avec une coalition renforcée entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue qui pourrait faire de l'abandon de la monnaie unique un thème de campagne. Il est probable que tant qu'une ligne claire n'aura pas émergé, la prudence reste de mise sur des actifs des pays périphériques. Alors que la croissance perd en dynamisme depuis plusieurs mois en zone Euro, un nouveau choc pourrait retarder la baisse du chômage et donc le redressement de l'inflation.

En Europe, un accord a finalement été trouvé entre le Président de la République italienne et les responsables de la Ligue et du Mouvement Cinq Étoiles pour la constitution d’un gouvernement dirigé par Giuseppe Conte. Beaucoup d’incertitudes demeurent sur l’attitude des deux chefs de file dans la conduite des affaires et notamment sur leur relation avec l’Union européenne. Si aucun des deux partis n’a ouvertement pris parti pour une sortie de la zone Euro, l’idée a été évoquée par certains membres lors des déclarations de campagne. Le principal risque sur la situation italienne réside dans la contagion possible au reste de la zone Euro, aussi bien sur les obligations d’États que via un ralentissement de la dynamique de croissance. 

Aux États-Unis, les dernières statistiques, bien que favorables, ont entraîné une hausse des taux d’État américains. Elles confirment la bonne orientation de la dynamique américaine, qui renforce la capacité de la Fed à resserrer sa politique monétaire. Après 30 jours de suspension temporaire, Donald Trump a décidé de nouvelles taxes sur les exportations d’acier et d’aluminium pour le Mexique, le Canada et l’Union Européenne, considérant que les négociations bilatérales n’avaient pas suffisamment avancé. La crainte d’une escalade protectionniste reprend donc de l’ampleur.



Éditée par La Française, Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 73 368 840 € - RCS 480 871 490 - 128, boulevard Raspail 75006 Paris - France. Les informations contenues dans ce document ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel du Groupe La Française. Ces appréciations sont susceptibles d’évoluer sans préavis. Le Groupe La Française ne saurait être tenu responsable, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de la présente publication ou des informations qu’elle contient.

Offre privilège La Française : découvrez les avantages tarifaires qui sont réservées aux membres de Centrale Marseille Alumni à jour de leur cotisation

131 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Informations générales

IESF Magazine : btp et génie civil, interview du président du groupe Setec...

User profile picture

Valérie Kensey

23 juillet

Informations générales

Offre partenaire sur les résidences étudiantes Appart'Etud de Néméa

User profile picture

Valérie Kensey

05 juillet

Informations générales

Challenge Food for Good! de la Fondation FAMAE pour avoir 2 000 000 €

User profile picture

Valérie Kensey

05 juillet