RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITÉ 

de l’exercice 2019


Une année sous le signe du changement…

L’année 2019 a été marquée par le départ de Frédéric Fotiadu et la nomination de Carole Deumié (93) le 1er novembre 2019. Les relations avec la Direction de l’École et son Conseil d’Administration sont toujours excellentes ainsi que celles avec les représentants des élèves, renforcées par la création d’une « commission élèves ». Lieu d’échanges, elle permet de mener une réflexion et des actions communes sur des thèmes choisis.

La gestion des affaires courantes et la mise en œuvre des décisions du conseil d’administration ont été assurées par notre Bureau lors de ses réunions bimensuelles. Les administrateurs se sont réunis alternativement à Paris et à Marseille pour des échanges constructifs sur les orientations stratégiques. 

L’association, que j’ai l’honneur de représenter, est également très impliquée à l’Ecole. Présente aux conseils d’administration de l’ECM, elle est aussi membre des Commissions Marché et Finances. Côté élèves, elle est conviée aux réunions stratégiques de l’UA (Union des Associations de l’Ecole). A chaque rentrée, j’ai le grand plaisir d’accueillir les nouveaux entrants et leurs parents. Pourl’opération parrainage que nous menons chaque année, nous organisons une journée à l’ambiance très conviviale où les nouveaux entrants se voient attribuer un parrain ou une marraine en présence de certains diplômés qui ont pu se libérer. 

Les finances

Le budget de fonctionnement, géré avec beaucoup d’attention, atteint malgré tout un résultat d’exploitation en légère perte pour la première fois. Notre portefeuille d’actions et d’obligations a suivi les variations de la Bourse selon les critères prudentiels retenus avec la banque Rothschild Martin Maurel avec une embellie en fin d’année. Les placements à La Française nous ont donné des résultats satisfaisants conformes aux prévisions.  

Les adhésions

Grâce à un dispositif d’accueil mis en place par l’Ecole, le taux d’adhésion des élèves s’est élevé à près de 90% pour la promo entrante 2019. Par contre, l’érosion des cotisations des diplômés se poursuit avec cependant une légère inflexion. Nos actions auprès des jeunes générations devraient être porteuses dans ce domaine. Malgré tout, la rentrée des cotisations associée à une qualité améliorée de notre fichier des diplômés reste un point majeur préoccupant d’équilibre financier.

Relations InterCentrale – la CACS

Les relations au niveau national au sein de la CACS (Confédération des Associations Centraliennes et Supélec, anciennement « InterCentrale) ont été à la fois positives et compliquées. Positives car la volonté de travailler ensemble demeure avec la mise en œuvre de projets communs (une plateforme évènementielle, un job board, un annuaire commun moderne) ; compliquées du fait de la fusion lente et difficile des alumni des Centraliens de Paris et des Supélec, des changements de gouvernance chez les Lillois, et des difficultés rencontrées lors du lancement des plateformes communes avec les Centraliens de Lyon. De plus le GEC (Groupe des Ecoles Centrale) avance en parallèle au ralenti avec le rapprochement de l’Université Paris Saclay et Centrale Supelec, les difficultés de Centrale Nantes, la création de Centrale Lille Institut… 

Les groupes de travail au sein de l’association

Mis en place selon des thématiques précises, ils sont animés par des volontaires. Le groupe « Réseaux », le groupe « Jeunes Diplômés », (piloté par Quentin Huard et Alexandre Person avec l’appui permanent de Jean-Richard Llinas), sont à l’origine d’actions nouvelles réussies : parrainage individuel (plus de 1000 parrains et marraines déjà depuis 2015), la désignation de 8 à 9 délégués par  promotion avec une formation associée  structurée, un concours innovation-entrepreneuriat, la table ronde « Réseau professionnel »... L’animation du groupe « communication » a été reprise par Basile Alamartine aidé par Alexandre Person. Un benchmark et un travail de fond a été réalisé sur  la cotisation à vie. Elle constituerait un changement radical de notre fonctionnement et pourrait nous assurer le ballon d’oxygène financier nous permettant de pérenniser plus sûrement les actions actuelles, mais aussi d’en développer de nouvelles. Complémentaire au dispositif actuel et optionnelle, elle ne pourra être lancée qu’après un travail additionnel notamment avec les élèves. De plus de nombreux partenariats ont été signés notamment avec des loueurs de véhicules, des banques, une mutuelle santé, des organismes de tourisme…

Le site web

Inaugurée en 2017, la plateforme permet une interaction entre les membres et l’association et une diffusion d’informations. Une nouvelle plateforme partagée pour les manifestations InterCentrale ou CACS vient la compléter ainsi que bientôt un nouveau job board associé à un accès aux annuaires communs dont s’occupent Jean-Claude Mansiet et David Bourgeois en liaison avec les autres alumni..

Maintien et Renforcement du dialogue ouvert avec les élèves, les professeurs, les chercheurs, le personnel

Nous avons accentué encore nos actions en direction des élèves, de leurs associations.et des jeunes diplômés. Notamment nous avons crée une Commission élèves au sein de l’association, bientôt rebaptisée « Bureau des alumni » et qui sera un interface permanent ouvert sur la communauté des élèves. Nous poursuivrons impérativement cette avancée vers les jeunes et les futur(e)s Centralien(ne)s qui feront notre association de demain, sans oublier les diplômés : formation au « réseautage » en liaison avec les professeurs référents, appui aux visites d’entreprises en lien avec « Focéen », la Direction de la formation, la Direction Développement, parrainage de la promotion entrante 2019 par des diplômés confirmés avec l’appui  des élèves sans oublier le prêt à taux zéro sans caution avec remboursement différé après la délivrance du diplôme. Nous diffusons depuis bientôt cinq ans la lettre mensuelle à tout le personnel de l’école, l’annuaire à tous les enseignants et tous les services. 

Soutien à notre École

Les relations avec l’équipe de Frédéric Fotiadu ont été excellentes ainsi que celles avec le Président du CA de l’École, Alain Dutheil ,et du Vice-Président Luc Bretones. Il en est de même avec Carole Deumié.

Ces relations de confiance ont un seul objectif : aider l’École à progresser. Elle a avancé ces dernières années, elle est dans le top 20, sa marge de progression reste encore importante au niveau de l’interclassement des écoles d’ingénieurs, au niveau du développement de la nouvelle Fondation Centrale pour laquelle les Centraliens ont apporté environ 20 000 € en 2019, de la refondation du Groupe des Écoles Centrale qui piétine toujours. Nous travaillons de façon très étroite avec Françoise Henrio (88) et son équipe (Recherche, valorisation et relations entreprises). Un travail de proximité avec Centrale Marseille sur les choix du parrain de la promotion entrante et du prix du Centralien Marseille de l’année (une idée de Johann Declercq) a permis d’ouvrir une voie aux élèves sur « l’innovation et l’entrepreneuriat » grâce à un travail en commun avec l’Ecole, Jean-Richard Llinas et Françoise Perrin. Hugues Souparis (79), Raphaël Gorgé (95), Guy Puech (93) avec Jérôme Vuillemot (97) du Crédit Agricole, Alain Molinié (88 et parrain de la promo sortante 2019), en sont les pionniers. Luc Bretones (96) avec Orange et Gregory Pascal (97) ont pris le relais. L’École va réorienter ce dispositif dont le but a été de booster l’esprit d’innovation et de créativité chez les élèves. 

Dynamique des réseaux Centraliens Marseille, InterCentraliens… pour tous les diplômés

Les groupes régionaux ont continué à fonctionner associés aux groupes « moins de dix ans» en InterCentrale. Les groupes internationaux se sont développés avec l’appui des Vice-Présidents internationaux (Vianney Meunier (02) pour nous). Les groupes professionnels, généralement parisiens, ont eu une forte activité (Energie, Entrepreneurs, Institut G9+…).

Pour améliorer les relations entre les promotions, notre association et l’Ecole, nous avons augmenté dès 2016 le nombre de délégués de promo pour le porter à 5 pour la promo sortante 2016, et à 8-9 pour la promotion sortante 2017 et les suivantes. Une formation a été mise au point à leur intention, trois sessions ont déjà eu lieu et une quatrième est prévue en 2020.

Quels seront nos axes de travail demain ?

Voici quelques axes majeurs sur lesquels nous devrons faire porter nos efforts en 2020 et les années suivantes : 

- Poursuivre notre stratégie toujours plus orientée vers les jeunes générations, élèves et jeunes diplômés, sans oublier les plus « anciens » toujours fidèles. Nous devrons développer de nouveaux services et trouver des ressources complémentaires en modifiant notre modèle économique.

- Améliorer notre communication pour une meilleure visibilité. Nous voulons être plus présents sur les réseaux en nous appuyant sur le groupe communication animé par Basile Alamartine et Quentin Huard.

- Renforcer nos relations avec les élèves en intégrant et en fidélisant les jeunes promotions avec leurs délégués dans notre association et en travaillant de façon permanente avec la commission élèves. Nous pérenniserons avec l’école le parrainage individuel en le renouvelant chaque année et si nécessaire nous le ferons évoluer en « utilisant » un peu plus les parrains-marraines.

- Mettre en œuvre des propositions émanant des groupes jeunes diplômés et communication.

- Développer le réseau en renforçant le lien intergénérationnel par le biais d’actions comme par exemple le Week-End 3 G qui a lieu la veille de la remise des diplômes), et favorise les rencontres entre « anciennes » et « nouvelles » générations de Centraliens, l’organisation des rencontres de promotion (les 5 ans, 10 ans après la sortie de l’École) 

- Apporter notre appui à Centrale Marseille pour l’enrichissement de son offre de formation, pour la promotion de sa fondation

- Contribuer par nos actions au développement de l'Intergroupe des Écoles Centrale et au rapprochement de nos cinq alumni

C’est un programme bien chargé qui nous attend et que nous suivrons avec votre accord.

Je terminerai en remerciant les administrateurs, les membres du Bureau, nos assistantes Béatrice et Valérie et tous ceux qui nous aident au fil de l’eau.


Julien Lagier, Président de Centrale Marseille Alumni

__________________________________

Annexe : quelques chiffres


Nombre d’Adhérents

Années

Nombre total

Dont élèves

2016

1693

484

2017

1711

624

2018

1610

684

2019

1541

654


Composition des promotions

Promo 

Nb d’élèves

% de filles

Parrain de promotion

2017

212

27

Raphaël GORGE

2018

245

25

Guy PUECH

2019

234

32

Alain MOLINIE

2020

302

23

Hugues SOUPARIS

2021

255

29

Grégory PASCAL et Luc BRETONES

2022

299

33

Stéphane DEBONO


Prix décernés

Années

Prix

Nombre

2018

Associatif

3


Délégués de Promo

9


Centralien de l’année

1




2019

Associatif

3


Délégués de Promo

9


Centralien de l’année

1


Création du concours « Innovation Entrepreneuriat »

Promo

Donateurs

Lauréats

2017

Raphaël Gorgé

6 Projets

2018

Guy Puech + Crédit Agricole

3 Projets

2019

Alain Molinié

1 Projet

2020

Hugues Souparis (Surys)



Parrainage des élèves

Années

Nombre de parrains ou marraines trouvés

Promos sollicitées

2015

293

78/88/98/08

2016

283

79/89/99/09

2017

289

80/90/00/10

2018

253

81/91/01/11 + parrains chinois

2019

287

82/92/02/12 + Parrains Chinois

2020

Campagne pas encore lancée

83/93/03/13


Commission élèves (interface entre les élèves et notre association, participation au parrainage,…)

Années

Constitution

2019

10 élèves

2020

En cours de constitution


Lauréats du prix du Centralien de l’année

Années

Centralien de Marseille de l’Année

Promo

2013

Hugues SOUPARIS

79

2014

Raphaël GORGE

95

2015

Alain MOLINIE

88

2016

Corinne VERSINI

84

2017

Christophe CORNILLON

94

2018

Grégory PASCAL

97

2019

Olivier UBRICH

96


Communication

Années

Nb de lettres mensuelles

Nombre de revues

2018

10

3 (*)

2019

10

  4 (**)


(*) Stockage de l’Energie,  Made in France, La Silver Economie

(**) La Forêt, L’ingénieur au Service de la Santé, La Blockchain,  Carrières  à l’Américaine

Emploi Carrières

Années


2018

1051 CV


122 notices biographiques


3070 recruteurs actifs


21722 offres d’emploi


4288 offres de stages


21000 connexions

2019



1065 CV


124 notices biographiques


3424 recruteurs actifs


6113 offres d’emploi


1204 offres de stages


10732 connexions

Nos principaux groupes régionaux :

Paris / Île-de-France 
Bernard Vittrant (65) en intérim
Rhône-AlpesLionel Clarini (98)
PhocéenLouis Villion (68), Jean-Claude Mansiet (70)
Alpes-MaritimesLéonard Lombardo (72)
VarGérard Marchio (75)
Midi PyrénéesGilles Surlaive (90)
MistralJean-Claude Montrognon (64)
Aquitaine-Poitou-CharenteJean-Pierre Torres (68)
Languedoc-Roussillon David Aupert (97), Olivier Perez (99)
Bassin de l’AdourAlain Chauliac (66)
AuvergneJean-Michel Perque (89)


Animation des Groupes internationaux par Vianney Meunier (02)

Allemagne

Arabie Saoudite

Australie

Belgique

Canada

Brésil

Chine 

      Espagne

Émirats Arabes Unis

Guatemala

Inde

Maroc

Russie

Sénégal 

Royaume Uni

Singapour


     et toujours notre participation aux évènements internationaux (RICSA en Allemagne, Alumni Days aux USA et Canada avec dernièrement à Montréal 120 centraliens dont 9 ECM et une réception au Consulat de France, 22 personnes au premier afterwork organisé en inde…).

____________________________

RAPPORT FINANCIER 2019


Le compte de résultat et le bilan qui vous sont présentés ont été établis en suivant les mêmes conseils et directives que les années précédentes, données par les cabinets d’expertise comptable Jean-Philippe Salino (Procogest) et Jean-Pierre La Rocca.

1. Arrêté des comptes annuels

L’exercice 2019 fait ressortir un résultat positif de 12 071 € qui se décompose en :

•  Résultat d’exploitation avec provisions  -1 516 €

•  Résultat financier et ajustements (3 €)         +13 587 € 

Comme le montre l’analyse détaillée qui suit, le résultat positif enregistré sur l’exercice 2019 est imputable pour l’essentiel aux diminutions des provisions constituées pour :

• 13 800 € environ, au titre de la variation des reprises sur provision obligatoire pour les moins-values latentes sur notre portefeuille titres, grâce à l’évolution très favorable de la bourse en 2019,

• 5 500 € au titre de la diminution des provisions pour des actions non réalisées en 2019 et non reconduites en 2020.

2. Compte de résultat

2.1. Résultat d’exploitation

Les charges d’exploitation se sont élevées à 115 527 € dont : 

•  60 323 € pour les charges de personnel, en diminution (5%) du fait des baisses de charges sociales 

• 55 204 € d’autres charges courantes, en diminution du fait des reprises sur provisions, hors Congrès des Centraliens (pour comparaison 2018).

Cette année encore, on constate la baisse des charges d’exploitation « courantes ». Les dépenses continuent donc à être bien maîtrisées, malgré l’augmentation des amortissements liés aux investissements réalisés (rénovation du site web, remplacement du matériel informatique). Ce qui était déjà le cas en 2018.

Les produits d’exploitation se sont élevés à 114 011 € dont :

•  83 615 € venant des cotisations des membres, en diminution de 924 €

•  28 896 € venant des activités diverses (voir détail dans le tableau récapitulatif « compte de résultat 2019 » joint) dont 7 861 € venant de nos placements en SCPI (comptabilisé hors résultat financier).  

     • 1 500 € de subvention du CD13 reconduite.    

Il est à noter la baisse importante du revenu des cotisations de nos membres, hors cotisations élèves.

2.2. Résultat financier

Les charges financières se sont élevées à 66 260 € dont :

•  58 048 € venant des provisions pour dépréciation (moins-values latentes constatées au 31/12/2019 sur notre portefeuille titres depuis l’origine des actions achetées par l’AFIM) 

•  8 212 € venant des moins-values constatées sur les cessions d’actifs ainsi que les frais bancaires (Crédit Mutuel et Rothschild Martin Maurel).

Les produits financiers se sont élevés à 79 844 €, en très forte augmentation par rapport à 2018 où avaient été constituées de fortes provisions sur moins-values latentes de notre portefeuille titres (71 842 € de reprises sur provision).

Il est à noter une légère augmentation des produits sur coupons et la réévaluation du fond La Française « Rendement Global 2022 » pour un total de 4 397 € (contre 3 121 €).

3. Bilan 

Le total du bilan de l’association au 31 décembre 2019 ressort à 513 506 € net de provisions pour moins-values latentes (dépréciation cumulée d’actions du portefeuille titres) et amortissements.

3.1. Actif 

Le résultat de l’actif s’établit à la clôture du bilan à 576 831 € avant dépréciation et 513 506 € après constitution des provisions pour dépréciation (en valeur cumulée) et amortissements. Il se répartit en :

•  399 579 € de placement en actions, obligations, SICAV, liquidités dont la gestion est confiée à la Banque Rothschild Martin Maurel et compte à terme « Rendement Global 2022 » géré par La Française. Ces montants sont valorisés à 341 532 € après dépréciation. 

•  116 002 € de placement en SCPI confié à La Française.

• 45 735 € de liquidités sur compte épargne (Livret bleu), compte courant au Crédit Mutuel, compte liquidité à vue à la Banque Martin Maurel et 21 € en caisse.

• 9 424 € d’immobilisations relatives à l’évolution du site web et à l’achat d’ordinateur (remplacement du Mac secrétariat), dont 5276 € d’amortissement qui restent à venir.

• 6 046 € de créances à recevoir en début 2020 (revenus SCPI 4e trimestre, prestations Centrale Carrière…).

3.2. Passif

Le montant porté au bilan pour 513 506 € se décompose en :

•  436 281 € de fonds associatif (valeur à l’achat des titres en portefeuille lors de la dévolution AFIM).

•  43 672 € de réserve légale (bénéfices cumulés en diminution de 45 931€ suite à l’intégration des pertes 2018).

•  12 071 € de bénéfice sur l’exercice 2019.

•  12 900 € de provisions pour risques et charges (dont 1 500 € renouvellement PC Béatrice, 9 000 € pour la rénovation du site Centrale Carrières ou jobboard CACS, 1 000 € manifestation de prestige InterCentrale Provence et 1 400 € réservés promos sortantes (prix délégués de promo non utilisés).

• 8 582 € de dettes à court terme (fournisseurs prestataires, solde des charges sociales ainsi que diverses factures payées en janvier 2020).

4. En conclusion 

Une conjoncture boursière favorable en 2019 nous a permis de réduire « comptablement » les réserves pour dépréciation d’actif d’où notre résultat positif. Nous avons également diminué nos réserves pour les actions non réalisées, comme explicité dans ce rapport. Sans cela, le résultat d’exploitation 2019 serait déficitaire malgré une subvention appréciable obtenue auprès du CD13 (1 500 €) que nous remercions très sincèrement. 


______________________

TARIFS DES ADHESIONS 2021


ADHESIONS ANNUELLES
Membre Junior (pour les 3 ans de scolarité)90 €
Membre Junior (par année supplémentaire)30 €
Jeunes diplômés depuis moins de 5 ans60 €
Cotisation normale100 €
Retraité / Sans emploi ou en Transition Professionnelle70 €
Couples2ème adhésion à 50%
Participation libre au Fonds de Solidarité 


POSSIBILITE D'ADHESION A VIE
Adhésion à vie élève                800 €
Adhésion à vie diplômé(e)    1400 €